Pages

vendredi, février 22, 2013

Fabrication d'une console

http://www.espritcabane.com/bricolage/fabriquer/console-bois-osier/


Avec des planches de coffrage, on peut facilement fabriquer une console, meuble étroit, pratique dans une entrée pour poser les clés, le courrier, les courses…
- 2 planches pin brut
27 mm x 30 cm x 4 m
- 4 tiroirs Ikéa Branäs (23x25x15cm)
- des tourillons (chevilles) et méche à bois de même diamètre
- chignole ou perceuse-visseuse
- scie sauteuse et ponceuse
- une plaque d’isorel pour le dos du meuble

Les planches de coffrage sont prévues pour réaliser des coffrage béton, et se trouvent dans les magasins de
matériaux de construction. Elles se vendent en grande longueur : 4 m, (prévoir une scie si le marchand de matériaux n’en a pas mise une à disposition de sa clientèle) et en différentes largeurs (20, 25, 30 cm). Ces planches sont en pin Douglas, ce qui les rendent très intéressantes pour la fabrication de meubles robustes et à l’aspect brut. Pour la fabrication de la console en pin brut, prévoir 2 planches de 4 m, de 30 cm de large et de 27 mm d’épaisseur.

Pour les assemblages : se procurer des chevilles ou tourillons, une mèche à bois (à fixer sur une chignole à main ou une perceuse…) correspondant au diamètre des chevilles,
de la colle à bois. On peut renforcer la stabilité du meuble avec des petites équerres métalliques à visser,
ou bien prévoir un fond découpé dans de l’isorel de récup (peint avec une acrylique bio) et cloué. Ce fond contrevente très bien le meuble.

Débit du bois
Débiter : 2 x 85 cm, 2 x 103 cm et 1 x 118 cm. Sur les montants (85 cm), à 21 cm des bords, on matérialise au crayon à papier l’emplacement futur des tablettes. On s’aide d’une chute de bois pour l’épaisseur.
Assemblage
Percer les trous pour les chevilles, en s’aidant d’un gabarit si besoin. Pour en savoir plus : lire le sujet sur la technique du chevillé-collé. Quand les deux montants sont percés, verser dans chacun des trous un peu de colle et enfoncer une cheville. On fait la même chose pour les tablettes, que l’on cheville aux montants, en terminant par la tablette du haut, qui viendra coiffer l’ensemble. Vérifier que le meuble est bien perpendiculaire, placer des poids sur le haut du meuble et laisser sécher une nuit. Poncer les surfaces, en cassant toutes les arrêtes, choisir une finition bois. Avec des morceaux de tasseau, clouer des arrêts de tiroirs en bonne place, en prévoyant un retrait de 1 cm.

Finition
La finition utilisée lors de la réalisation du meuble est une simple huile de lin passée en deux couches. Le temps de séchage, sans siccatif, a été de 2 jours. Le toucher d’un meuble huilé est très soyeux. Pour l’entretien, l’huile imperméabilise très bien, il suffit de passer régulièrement un chiffon doux imbibé d’huile ou une cire. En cas de catastrophe, on peut tout à fait poncer la tâche avec du papier abrasif et huiler à nouveau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Envie de dire quelque chose ? Lancez-vous :-)