Pages

mercredi, février 20, 2013

l'enfant symptôme du dysfonctionnement de la famille

"Cette pratique thérapeutique (l'approche systémique) envisage la famille comme un système dans lequel interagissent ses membres. L’un de ses membres peut être désigné inconsciemment par les autres, en tant que porteur du symptôme affectant l’ensemble du groupe familial. Le but est d'apporter une lecture différente du problème et de redonner à la famille entière sa capacité de fonctionnement.
Il me semble important de montrer comment il est possible de regarder l’individu porteur du symptôme non plus comme indépendant de son système et entièrement responsable de son mal-être, mais comme celui qui exprime ce qui ne va plus et ce qui doit changer au sein du couple ou de la famille.
La thérapie familiale, en impliquant chaque membre de la famille concerné, permet de sortir de cette désignation. Elle aide à aller vers un nouveau fonctionnement dans lequel le patient identifié peut se permettre de lâcher son symptôme révélateur du dysfonctionnement familial. Ainsi, tous les membres de la famille peuvent évoluer.

Justement, quelles sont les applications les plus courantes ?
Les familles viennent par exemple pour un enfant qui ne « fonctionne pas bien » à l’école, qui a un problème de dépendance (drogue), qui communique violemment ou plus du tout avec son entourage. Bien souvent, le symptôme est le moyen que l’enfant a trouvé pour, en fait, amener ses parents en thérapie (crise du milieu de vie, de couple…).
 On retrouve également les problématiques liées à la transmission générationnelle, aux « loyautés invisibles ». Un individu prend alors pour lui ce qui en réalité ne lui appartient pas mais lui a été transmis. Il s’agit alors d’un déséquilibre du système, qui souvent va être exprimé par l’individu le plus sensible d’une famille.
 S’occuper de l’individu sans tenir compte de son environnement relationnel se révèle peu efficace : le risque est qu’une fois replongé dans le système dysfonctionnant, il peut manifester à nouveau son mal-être. L’origine dépasse son individualité."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Envie de dire quelque chose ? Lancez-vous :-)