Pages

samedi, juillet 13, 2013

DECOUVERTE. Un sphinx égyptien en Israël intrigue les archéologues

http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/archeo-paleo/20130710.OBS8845/decouverte-un-sphinx-egyptien-en-israel-intrigue-les-archeologues.html

Le fragment découvert fait environ 50 centimètres de long et la statue mesurait 150 centimètres de long sur 50 de large. 

 Le fragment du sphinx découvert porte une inscription hiéroglyphique au nom du pharaon Mykérinos, dont la pyramide est la plus petite des trois célèbres Pyramides de Guizeh. ESCUDERO Patrick / hemis.fr

Le fragment du sphinx découvert porte une inscription hiéroglyphique au nom du pharaon Mykérinos, dont la pyramide est la plus petite des trois célèbres Pyramides de Guizeh. ESCUDERO Patrick / hemis.fr

MYKÉRINOS. Le fragment de granit découvert mardi 9 juillet - les pattes avant d'un sphinx - porte une inscription hiéroglyphique au nom du pharaon Mykérinos qui régna il y a près de 4.500 ans, dont la
pyramide est la plus petite des trois célèbres Pyramides de Guizeh. Elle porte aussi des symboles se référant à la ville d'Héliopolis, une cité antique proche du Caire où se trouvait le temple abritant la statue.
"C'est la seule statue monumentale égyptienne jamais retrouvée dans le Levant ", a indiqué à l'AFP Amnon Ben-Tor, professeur d'archéologie à l'Université hébraïque de Jérusalem. "Il s'agit aussi du seul sphinx connu de ce roi. Aucun sphinx de ce roi n'a jamais été retrouvé, pas même en Egypte", a précisé l'archéologue, directeur des fouilles sur le site de Tell Hazor, en Galilée, où a été retrouvé le fragment.

L'Australien Joshua Talbot a participé aux fouilles dans le nord d'Israël: il tient le fragment de sphinx égyptien découvert dans cette région. Crédit Menahem Kahana/AFP.

Probablement un cadeau au roi Hazor
La façon dont le sphinx est arrivé à Tell Hazor n'a pas été élucidée. "Il semble peu probable qu'il soit arrivé lors du règne de Mykérinos, car il n'y avait alors aucune relation entre l'Egypte et cette partie du monde", indique l'archéologue. Une autre hypothèse serait que la statue provienne du pillage de la basse Egypte par les Cananéens aux 17e-16e siècles avant JC, poursuit l'archéologue. Mais le plus probable selon lui serait un cadeau d'un monarque égyptien plus tardif. "La statue a probablement été envoyée par un souverain égyptien au roi de Hazor, le plus important de la région", ajoute-t-il. Selon Amnon Ben-Tor, le sphinx a probablement été volontairement brisé lors de la prise de la ville par ses nouveaux maîtres, désireux d'affirmer leur pouvoir.
LM, avec AFP, Sciences et Avenir, 10/07/13

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Envie de dire quelque chose ? Lancez-vous :-)