Pages

mercredi, octobre 30, 2013

104 astuces pour gagner du temps, le livre (gratuit, à télécharger)

De bons conseils à travers des petits trucs.

http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/104-astuces-pour-gagner-du-temps-le-livre/



Suite à l’évènement interblogueurs “Votre meilleure astuce pour gagner du temps”, 104 blogueurs ont participé et ont vu leur article validé, une excellente participation, merci à tous ceux qui se sont impliqués dans ce bel évènement ! :)
Comme promis, et malgré un peu de retard (désolé !), voici le livre qui inclut les articles de tous les participants  intitulé tout simplement :

“Votre meilleure astuce pour gagner du temps, par 104 blogueurs ”

Étant donné l’excellente participation, le livre fait pas moins de 337 pages !!
Évidemment, vous n’aurez pas forcément envie de lire ces 104 articles d’une traite, mais vous pourrez utiliser ce livre de plusieurs autres manières, par exemple :
  • En le scannant à la recherche d’astuces surprenantes auxquelles vous n’auriez jamais pensé
  • En lisant un article au hasard, toujours pour découvrir une astuce intéressant à laquelle vous n’auriez pas pensé
  • En faisant une recherche sur un mot-clé sur une thématique qui vous intéresse, pour trouver une astuce intéressante s’y rapportant
  • Etc. Il y a bien d’autres manières d’utiliser ce livre !
Pour le télécharger gratuitement, faites simplement un clic droit sur l’image ci-dessous et cliquez sur “enregistrer sous” :
couverture
Étant donné le succès de cet évènement je vais sans doute en organiser d’autres dans un avenir proche ! Si

Université de la Terre 2013 - Thomas d' Ansembourg, Fabrice Bardèche, Vincent BERGER, Jean-Paul CAPITANI


mardi, octobre 29, 2013

Michel Petrucciani - Documentaire


"Passionné, génial, entier, amoureux de la vie et des femmes, Michel Petrucciani était tout cela à la fois. Mais il a surtout prouvé que l'homme pouvait surmonter la fatalité. Atteint de la maladie des os de verre, qui limita sa croissance, Petrucciani a toujours refusé de se complaire dans la souffrance, porté par un insatiable appétit de vivre et par le jazz qui l'habitait."

Better Than - Official Video Clip

Depuis il a coupé ses dreadlocks ...


"Minor Swing" Romane - Stochelo Rosenberg - Richard Galliano - Christoph...


ARTE - Philosophie - "la bêtise"


Aurore boréale

 Je ne me souvenais plus comment se constituait une aurore boréale. Je suis partie chercher ...

File:Polarlicht 2.jpg
Base de l'US Air Force d'Eielson, en Alaska : une aurore boréale brille au dessus de Bear Lake.

http://www.colorimetrie.be/details_cours_63.htm

Qu’est ce qu’une aurore boréale ?

L’aurore boréale est un phénomène physique causé par deux facteurs :
  • le champ magnétique terrestre
  • particules cosmiques chargées 
En s’approchant de la terre, les particules chargées (protons, électrons,…) se font piéger par le champ magnétique de notre planète. Dans la haute atmosphère, les gaz raréfiés sont constitués de molécules et d’atomes.
Lorsque les molécules et atomes entrent en collision avec les particules chargées, des émissions lumineuses

lundi, octobre 28, 2013

La philo expliquée aux petits avec Mily Miss Questions

Oui les enfants savent philosopher. Ils le font même très bien. :-)
http://education.francetv.fr/videos/la-philo-expliquee-aux-petits-avec-mily-miss-questions-v112572

Extrait : Mily Miss Questions - Master Classe

francetv éducation, l'unité jeunesse de France Télévisons et les Zouzous proposent une master-classe autour de Mily Miss Questions, la première comédie philosophique pour les 5-7 ans. Edwige Chirouter, maître de conférences, et Jean-Charles Pettier, professeur de Philosophie, animent cet atelier philo avec les élèves de CP de l'école élémentaire de Montretout de Saint-Cloud. Les thèmes évoqués : les règles et les préjugés.

Sting - Ten Summoner's Tales 1993 / Full Version

Je ne m'en lasse pas :-)

Nishtiman


"Voyage entre Iran, Irak et Turquie avec le très beau disque Nishtiman « la patrie » consacré à la musique kurde. A distance de tout projet nationaliste, le projet Kurdistan édité par le label Accords Croisés (sortie prochaine le 5 nov.) fait entendre toute la virtuosité de musiciens souvent séparés, associant à l’oud et au zornai des percussions africaines et une contrebasse."
France Culture

«No woman, no drive» défend la cause des Saoudiennes au volant

Génialisssimmmmme !!!
http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/arabie-saoudite-no-woman-no-drive-la-video-aux-plus-de-trois-millions-de-vues-28-10-2013-3266163.php

Une reprise parodique de intitulée «No woman, no drive», moquant l'interdiction faite aux femmes de conduire en Arabie saoudite, a dépassé lundi les 3,5 millions de vues en 48 heures sur YouTube.

«Souviens-toi, quand tu t'asseyais, dans la voiture familiale, mais derrière», chante Hisham Fageeh sur l'air de la célèbre chanson «No woman, no cry».

Efficace et drôle, l'homme, qui se présente comme un artiste et un , porte le traditionnel habit saoudien, la Taoub et le keffieh.


Sergio Larrain


« Une bonne image naît d’un état de grâce, qui se manifeste quand on est libéré des conventions, qu’on est comme l’enfant qui découvre la réalité. »

 

Esclavage sexuel : un crime japonais

http://www.marianne.net/Esclavage-sexuel%C2%A0-un-crime-japonais_a233092.html

Elles furent plus de 200 000 Coréennes, enrôlées de force dans les bordels militaires nippons depuis les années 30. Aujourd'hui, elles demandent réparation.


Glendale Central Park, Bok Dong-Kim pose près du mémorial érigé en l'honneur des femmes asiatiques enrolées de force dans les bordels militaires nippons - NEWSCOM/SIPA
Glendale Central Park, Bok Dong-Kim pose près du mémorial érigé en l'honneur des femmes asiatiques enrolées de force dans les bordels militaires nippons - NEWSCOM/SIPA
Elles seront bientôt presque aussi célèbres que les « folles de la place de Mai », ces mères de disparus, qui,

Lou Reed - Walk On The Wild Side

Lou Reed vient de mourir ... il me manquera.

L’égo, frein majeur à l’intelligence collaborative

Allez un petit article de Sylvaine Pascual ! C'est que du bon.

http://www.ithaquecoaching.com/articles/ego-intelligence-collaborative-3489.html
Une étude récente a montré que le travail de groupe “affaiblit la créativité et les capacités intellectuelles”. Ça n’est pas une surprise, car les conditions habituelles du travail collectif génèrent davantage de craintes que de confiance mutuelle, libérant au passage toutes les expressions lourdingues de l’égo, frein majeur au travail collaboratif.

Conclusions hâtives et agacement!

La presse s’est emparée un peu vite de l’affaire avec un poil insuffisamment de nuance, et voue le travail collaboratif aux gémonies au profit d’un individualisme au blason soudainement redoré.

Je m’étais agacée  sur mon blog personnel (café-journal du 28 mars) de ces conclusions hâtives, en

dimanche, octobre 27, 2013

Ray Charles - A Song For You

Herbie Hancock's "Imagine", featuring Pink, Seal, India.Arie

Francesca Corrias feat. David Linx - Haiku

Sezen AKSU - Belalım..

J'aime beaucoup les chansons de cette femme.




Uçurum uçurum gözlerine baktığım sensin
Prangalarca boynuma taktığım sensin
Dağ golleri gibi gibi hasret çektiğim

Koweït : un «test médical» pour refuser le visa aux homosexuels

Un examen médical pour détecter l'homosexualité ?? Hum, hum ... est-ce bien raisonnable de se couvrir de ridicule à ce point ?


http://www.leparisien.fr/societe/le-koweit-reflechit-a-un-test-medical-pour-refuser-le-visa-aux-homosexuels-09-10-2013-3210139.php
L'information semble saugrenue. Elle est pourtant bien réelle. Le Koweït réfléchit à la mise en place d'un test médical afin de «détecter les homosexuels» lors des demandes de visa et ainsi leur interdire l'entrée sur le territoire. C'est le très sérieux quotidien «Kuwait Times» qui rapporte cette information surprenante.
Illustration. Le Koweït veut mettre en place un test médical afin de «détecter les homosexuels» lors des demandes de visa et ainsi leur interdire l'entrée sur le territoire.

Illustration. Le Koweït veut mettre en place un test médical afin de «détecter les homosexuels» lors des demandes de visa et ainsi leur interdire l'entrée sur le territoire. | AFP/YASSER AL-ZAYYAT

Aujourd'hui, les demandeurs d'un visa pour l'émirat sont déjà soumis à un contrôle médical. Un second examen clinique devrait donc s'y ajouter, afin de «détecter les homosexuels», indésirables dans le pays.

En plus du Koweït, les personnes désignées comme homosexuelles pourraient également se voir interdire

EUROPE HEBDO La corruption des députés européens et les enlèvements d'en...

Un député français très connu m'a demandé un jour "ce que lui rapporterait" son soutien à la défense de la cause que je défendais (la lutte contre les enlèvements internationaux d'enfants)... no comment !

samedi, octobre 26, 2013

Ecoutez: des arbres et des hommes / France Bleu

Ecoutez: des arbres et des hommes / France Bleu

Après la canopée de Luc Jacquet, retour à l'individu familier qui peuple nos forêts, l'arbre. Du robuste et imposant chêne à la douceur de l'olivier, nous vous proposons d'écouter une série de reportages où l'homme parle avec amour de ce bien commun.

florenville orval chne orage 1
Photos de Benjamin Stassen, asbl Le Maronnier

Un rhododendron (parc du Château du Boschet à Bourg des Comptes)

Royal quinquas

Un blog qui m'a scotchée ...
"20 copains traversent l'Himalaya en moto, sur la route la plus haute du monde, à 5600m d'altitude !"

http://royalquinquas.photocrampon.fr/

En prime des photos que je trouve belles  :
https://picasaweb.google.com/102694575353604856684/20130803_Himalaya_BestOfPlus03?noredirect=1#slideshow/5937491606717181074

mercredi, octobre 23, 2013

Parov Stelar - The Mojo Radio Gang

Edward Sharpe & The Magnetic Zeros - Home

Radical Face 'Welcome Home'

Amour 2.0

 I y a deux ans, j'ai découvert ce documentaire. Je l'ai trouvé passionnant, innovant et ludique !




(http://webdocu.fr/web-documentaire/2012/02/14/amour-2-0/) En ce jour dédié à l’amour, les questions de couple sont plus que jamais d’actualité :
Comment s’épanouir en couple et faire durer la passion ?
Comment dépasser les phases de crise de la vie à deux ?

Pour apporter des éléments de réponse à ces sempiternelles questions, France Télévison propose le webdocumentaire Amour 2.0 à découvrir dès aujourd’hui.
Il se compose de deux volets :
1- Dans « L’art de la dispute », témoins et experts décryptent le rituel des scènes de ménage, dont la résolution est nécessaire à la pérennité du couple…
2- Dans « Docteur Love », le Professeur John Gottman nous dévoile sa méthode scientifique d’analyse des couples, développée depuis de nombreuses années dans son Love Lab de Seattle.
Avec à la clé, deux voyages qui se répondent pour offrir une expérience interactive, innovante et ludique sur le thème universel de l’amour.

Découvrez Amour 2.0 sur www.francetv.fr/amour/
La bande annonce : http://francetv.in/yjFIjC

Reportage : au laboratoire du désir conjugal



http://www.psychologies.com/Couple/Sexualite/Desir/Articles-et-Dossiers/Le-couple-et-le-sexe/Reportage-au-laboratoire-du-desir-conjugal

 Depuis vingt ans, dans son “Love Lab” de Seattle, John Gottman (psychologue et docteur en mathématiques, auteur de nombreux ouvrages, il a “radiographié” plus de 600 couples aux Etats-Unis) met les couples sous électrodes. Il mesure scientifiquement la qualité de leur relation. Au final, il prétend avoir identifié les sept piliers du bonheur à deux.
Sophie Chiche 

Nous sommes ensemble depuis trois ans et je n’ai plus envie d’elle. "Dès qu’il me touche, je me ferme comme une huître, où est passé mon désir pour lui ?" Voilà ce que le docteur Gottman entend fréquemment dans son cabinet de l’université de Seattle. Premier motif des couples qui viennent le consulter : la sexualité, ou son absence.
Depuis vingt ans, ce psychologue tente de résoudre l’énigme de l’amour : les ingrédients nécessaires à une

Couples : la réponse aux expériences positives liée à la satisfaction conjugale

http://www.psychomedia.qc.ca/couples/2006-07-29/couples-profiter-du-positif

La façon de répondre à son(sa) partenaire quand quelque chose de bon lui arrive permet de prédire la satisfaction conjugale et, au moins dans le court terme, si un couple va durer, selon une étude la psychologue Shelly Gable de l'Université de Californie à Los Angeles. Elle a étudié comment des couples partagent les événements positifs de tous les jours. Dans une recherche elle demandait aux couples: Comment croyez-vous que votre conjoint(e) caractériserait vos réponses habituelles à ses bonnes nouvelles? "Les réactions étaient classées en 4 catégories:

Actives-constructives:
- Mon(ma) partenaire réagit habituellement de façon enthousiaste. ("Wow! Quelle bonne nouvelle! Et j'imagine que ce n'est qu'un début!")
- J'ai parfois l'impression qu'il(elle) est encore plus heureux(se) et excité(e) que je ne le suis.
- Il(elle) pose souvent beaucoup de questions et montre un réel intérêt.

Passives-constructives:
- Il(elle) essaie de ne pas en faire un plat mais il(elle) est content(e) pour moi. ("C'est beau!")
- Il(elle) est habituellement silencieusement supportant(e) pour les bonnes choses qui m'arrivent.

Actives-destructives
- Il(elle) trouve souvent des problèmes par rapport aux bonnes choses qui m'arrivent. ("Es-tu sûr(e) que tu peux faire face aux responsabilités supplémentaires?")
- Il(elle) me rappelle que les bonnes choses ont aussi leurs mauvais aspects.

Passives-destructives
- J'ai parfois l'impression qu'il(elle) ne s'en soucie pas beaucoup. ("Ah oui. As-tu vu la météo pour demain?")
- Il(elle) ne fait pas tellement attention à moi.
- Il(elle) semble souvent inintéressé(e)" (1)

La première de ces réactions "capitalise" les bonne situations, considère l'auteur, c'est-à-dire amplifie le plaisir de ces situations et contribue à une spirale d'émotions positives." Selon elle, capitaliser ainsi serait la clé pour des relations solides.

Ses recherches montrent que les couples qui rapportent des réactions actives-constructives sont plus amoureux, sont plus engagés et rapportent une plus grande satisfaction par rapport à leur relation autant au moment de la mesure que plus tard.

"Une réponse passive occasionnelle n'est pas la fin du monde", précise l'auteur. "C'est un problème quand ce type de réponse est chronique. "Si le partenaire ne répond pas activement et constructivement, la personne qui essaie de communiquer au sujet de ce qui lui arrive se sent immédiatement moins positive et sent moins d'intimité. Elle se sent moins comprise et sent que son(sa) partenaire ne prend pas tellement soin d'elle." (2)

La réponse aux événements positifs est aussi importante évidemment pour les relations familiales et amicales.

Les couples heureux ont leurs secrets

http://www.objectif-couple.com/critique-cinema-livre/007-secret.php
(John M. Gottman et Nan Silver. 2000. Les couples heureux ont leurs secrets . Paris : JC Lattès.)
Drs. John and Julie Schwartz Gottman
Le Dr John Gottman est un psychologue américain qui est considéré actuellement comme un des grands spécialistes sur les couples. Au cours des dernières années, il a réalisé plusieurs recherches où il a observé des couples en interaction. Fort de ses observations et aidé du journaliste Nan Silver, il s’adresse directement dans son livre aux couples pour leur proposer ses conclusions sur ses recherches et pour leur donner des outils pour travailler à enrichir leur relation.
 
Tout d’abord, il présente certaines idées fausses sur la vie en couple, comme, par exemple, que les hommes et les femmes viennent de planètes différentes ou que les couples heureux n’ont pas de conflits. Du même

A peu près rien

http://apeupresrien.blogspot.fr/
Cette personne traduit ce que je ressens. C'est pourquoi je publie son texte ...
Au delà de cette "affaire", je pense aux enfants qui ont perdu leur mère : ceux de Marie Trintignant et ceux que Bertrand Cantat et Kristina Rady ont eus.
Je lis partout qu'il a "purgé sa peine", qu'il a payé sa dette et gagné le droit de réintégrer la société en continuant à vivre de son métier. Je ne peux pas m'empêcher ici de dire "non". Il a été condamné à 8 ans de prison et en a réellement passé 4 en détention. Le jeu des remises de peine a diminué de moitié la condamnation initiale ... la vidant, à mes yeux, de son sens. Prendre la vie de quelqu'un à coups de poing vaut 4 ans.
Je pense que j'aurais été moins gênée d'écouter le dernier morceau et de lire l'interview de Bertrand Cantat s'il avait purgé la totalité de sa peine. Je pense que j'aurais été moins gênée aussi si l'exercice n'avais pas coïncidé avec la promotion de son album ...
Je peux lire de lui qu'il souffre. Je ne peux pas entendre qu'il s'évoque en victime. Je le trouve indécent. S'il est victime, c'est avant tout de lui-même ... et des victimes, celles qui ne portent aucune responsabilité dans le total bouleversement de leur vie, dans leur propre souffrance, il y en a tant d'autres autour de lui.



mardi 1 octobre 2013


L'impossible écoute innocente.

"Trois temps, valse morne, sobre, pas un cri, pas un mot plus haut que l'autre, Bertrand Cantat chuchote plus qu'il ne chante. Avec le bassiste Pascal Humbert, il forme un duo triste et bucolique : les deux hommes sont filmés dans un jardin inondé de lumière

Les oublis de Vincent Peillon sur les expulsions dans les écoles

J'aime assez le principe du décodage ... il permet de rendre lisibles les "petits arrangements avec la réalité juridique", voire les contre-vérités, que nous assènent la classe politique quand ça l'arrange.

http://decodeurs.blog.lemonde.fr/2013/10/18/les-oublis-de-vincent-peillon-sur-les-expulsions-dans-les-ecolesn/

L'affaire Leonarda, du nom de cette jeune fille de 15 ans, interpellée par la police lors d'une sortie scolaire de sa classe de collège de Pontarlier, n'en finit plus d'embarrasser le gouvernement. Manifestations de lycéens, tollé de la gauche... Les ministres défilent pour justifier cette décision et expliquer la politique du gouvernement. Parmi eux, Vincent Peillon, ministre de l'éducation.

Ce qu'il a dit :
"Il y a un principe (...) lorsqu'il s'agit de mineurs qui ne portent pas la faute des parents, lorsqu'ils sont scolarisés, eh bien, on n'intervient pas dans le cadre de la scolarité, ou plus globalement de la vie scolaire. Nous ne le faisons jamais, il semble que ça se soit produit, cela suscite l'émotion que vous voyez, elle est compréhensible"
Le 18/10 sur Europe 1
Pourquoi c'est faux ? 
Vincent Peillon évoque un "principe" qui édicterait que la police ne doit pas intervenir pour venir chercher des

mardi, octobre 22, 2013

Dan Ar Braz and Elaine Morgan - Borders Of Salt (Bretagne)



Borders of salt, borders of sand

Land of the seas, green land of mine

Borders of salt, borders of sand

Dead Can Dance - Toward the Within - "Rakim"

Denez Prigent & Lisa Gerrard Gortoz A Ran - J'attends videoclip - HQ audio

Diana di l'alba " A ghitarra " Furiani 2008



Eiu, ghitarra tralasciata
Moi, guitare délaissée
Nant'à u muru appiccata
Contre le mur accrochée
Oghje mi vogliu lagnà
Aujourd'hui je veux me plaindre

Nuit Celtique III - I Muvrini - diu vi salvi regina

Quand la Corse et la Bretagne s'unissent.

Didier Squiban - Molene - Ar Baradoz

Merci Philippe de m'avoir fait connaître ce morceau :-)

"Ceux qui ont déclenché la guerre de 14-18 n'ont jamais endossé leurs responsabilités"

Quand Tavernier parle de la guerre de 14-18, ça dépoussière les mythes...

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/10/09/ceux-qui-ont-declenche-la-guerre-de-14-18-n-ont-jamais-endosse-leurs-responsabilites_3492470_3232.html

Alias : Que faut-il éviter lorsqu'on filme la guerre ?
Bertrand Tavernier : Le voyeurisme. Il faut savoir l'aborder sans idée préconçue, sans oeillères, sans préjugés. Essayer de trouver la manière la plus juste, mais ne jamais exploiter, ne jamais faire primer le spectacle sur le sens.
Jéjé : Y-a-t-il dejà eu un film réussi sur la Première Guerre mondiale ? N'est-elle pas le parent pauvre ?
Bertrand Tavernier : Non, il y en a des dizaines, et cela dès le cinéma muet. Vraiment, je vous conseille fortement de voir La Grande Parade, de King Vidor, A l'Ouest rien de nouveau, de Lewis Milestone, mais dans la version qui a été reconstituée il y a une dizaine d'années qui réintroduisait les 28 minutes coupées en 1933.
Du côté français, Les Croix de Bois, de Raymond Bernard, est un chef-d'oeuvre absolu. La Grande

Le changement climatique est un phénomène trop sérieux pour être laissé aux écologistes

Journaliste, spécialiste des questions financières et patrimoniales. Auteur de La Bourse pour les nuls First Editions.

http://www.slate.fr/story/78922/climat-ecologistes-capital-vert?google_editors_picks=true 

Il y a un capital naturel à préserver et ce capital doit être pris en compte au même titre que le capital financier ou le capital humain. Ce travail de certains économistes peut choquer mais nous sortira sans doute de l'impuissance actuelle.

En Sibérie, le 7 octobre, 2013. REUTERS/Ilya Naymushin - En Sibérie, le 7 octobre, 2013. REUTERS/Ilya Naymushin -

Les experts du Giec sont beaucoup plus rigoureux que les attaques lancées contre eux ne pourraient le laisser penser: ils ne présentent pas comme certaines des relations de cause à effet sur lesquelles il existe le

Wake Me Up

J'aime bien, j'aime bien, j'aime bien !

dimanche, octobre 20, 2013

"A Bordeaux, médiation et reconnaissance facilitent l'intégration"


http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/10/17/a-bordeaux-mediation-et-reconnaissance-facilitent-l-integration_3497040_3232.html
Par

Serions-nous devenus incapables en France de gérer l'afflux d'une communauté de près de 20 000 personnes ?
Notre système politique, économique et administratif est-il à ce point en échec que nous ne sachions rien faire d'autre que d'avouer une double impuissance : celle d'intégrer et a contrario celle d'expulser hors de nos frontières ? Sommes-nous collectivement à ce point perdus pour accepter sans broncher l'indéfendable : ne savoir intégrer qu'une minorité et évacuer la majorité restante de squat en squat en la condamnant à une errance définitive et sans droits, en nous condamnant tous à en être les témoins forcés ?
En somme, notre grande nation avec sa longue tradition démocratique et sa conception universaliste des droits de l'homme ferait face à une impasse !

Et d'aucuns prétendent ici et là, sur la quasi-totalité de l'échiquier politique, que cette situation vient de l'identité même de cette communauté. Et voilà comment surgit la question rom.

Lire : "Roms : 'Il faut démanteler les campements illicites'"
Mais la justification ethnique de ce constat d'échec est gravissime : elle est infamante au regard de notre

James Blunt - Bonfire Heart [Official Video]

samedi, octobre 19, 2013

Thérapie Comportementale et Cognitive et troubles bipolaires


Qu'est-ce qu'une comorbidité ? C'est la présence d'un ou de plusieurs troubles associés à un trouble ou une maladie primaire (bipolarité et trouble de la personnalité, par exemple ou encore bipolarité et trouble anxieux, etc.)
A la TCC, il est bon également d'ajouter la méditation "pleine conscience" comme réponse au rétablissement et à la prévention des rechutes.

Reportage médical 2011 | Troubles bipolaires | Fondation du CHUS

A quelqu'un qui m'est cher.
Parce qu'il est important d'en parler pour que le diagnostic soit posé au plus tôt. Parce qu'il est important aussi de faire tomber des tabous.

Balthazar - artiste peintre

J'aime beaucoup le travail de cette femme. Eh oui, qui l'eut cru, Balthazar est une femme !
Un coup d'oeil à son travail ?
C'est ici : http://www.balthazar.odexpo.com/galerie.asp?lg=


P h i l o s o p h i e

La philosophie de presque tout mon travail repose sur le concept de différentes mémoires.
Chaque toile représente un territoire où j'ai superposé de la peinture, des images, des mots gravés ou peints et des dates.

Peindre est pour moi le moyen de reproduire un palimpseste à la fois personnel et universel. J'utilise le collage en assemblant mes propres photographies avec des images issues de magazines récents et d'autres anciens. J'aime cette idée de différents temps qui se superposent, s'imbriquent et se répondent.
C'est pour ainsi dire lier le passé et le présent, mixer la tradition picturale classique et le monde visuel contemporain.

Je parle de différents voyages : les voyages dans le temps, dans l'espace et dans la

Albert Jacquard rebâtir une société humaine sans compétition

Gille ORIOT LE SELLIN, Améric'art



"L’architecture dans le cœur des villes américaines est omniprésente que ce soit au niveau des bâtiments ou des œuvres d’art exposées dans les parcs.

J’ai toujours été attire par ces structures géométriques complexes et j’ai voulu dans mes photographies y intégrer l’être humain en tant qu’élément graphique du paysage urbain.
"

Les photos de Catherine Gaffiero

J'aime vraiment beaucoup ses photographies.

http://www.lavieinvisible.fr/galeries/colorigraphie/



Porte-Jarretelles & Piano à Bretelles (Version Longue)

Une troupe qui a participé au festival "Grand Soufflet" à Rennes.
Déjantée et talentueuse à souhait !


Trio d'effeuilleuses biberonnées au New Burlesque à l'américaine, Loui(s)e De Ville, Lolaloo des bois et Miss Vibi colonisent la capitale de l'amour à la française. Non contentes de taquiner la jarretelle avec dérision, elles rallient à leur cause le piano à bretelles de l'excentrique Jasmine Vegas, et laissent au showman

citation

« C'est une chose que d'imaginer et une autre que de percevoir ce qui est. »  Krishnamurti

Jean Epstein : Comment faire autorité avec un adolescent ?


http://www.magicmaman.com/,jean-epstein-comment-faire-autorite-avec-un-adolescent,334,6143.asp
Jean Epstein
Jean Epstein

Faire autorité c’est savoir dire « non » à bon escient, et donner des sanctions qui ont du sens, en un mot respecter l’adolescent. Cela n’est possible que si l’adulte parent a suffisamment confiance en lui, en ses convictions, en ses « valeurs ».

Tout d’abord, il est important de ne pas confondre « avoir de l’autorité » -une multiplication des interdits qui peut déboucher sur l’autoritarisme- et « faire autorité ». L’autoritarisme, c’est l’adulte qui décide à la place de l’adolescent, et lui impose, de façon arbitraire, des rythmes, des apprentissages, des silences.... « Faire autorité » au contraire, c’est savoir dire « non » à bon escient, justifier un refus –par le dialogue- et donner des sanctions qui ont du sens, en un mot respecter l’adolescent. Cela n’est possible que si l’adulte a suffisamment confiance en lui, en ses convictions, en ses « valeurs ». S’il est persuadé que sa vie est «

Sanction ou punition ? Apprenons à faire la différence

Nombre de parents sont dans la confusion entre sanction et punition. Si la sanction est utile à tous, la punition ne revanche ne peut rien construite, bien au contraire ...


Sanction ou punition ? Apprenons à faire la différence


Combien de parents après une conférence, la lecture d'un article ou d'un livre sur l'éducation, se disent ou écrivent au conférencier, à l'auteur, avec une indignation sincère : « Mais on ne peut quand même pas laisser tout faire à un enfant ! On a quand même le droit d'intervenir, de lui montrer que ce qu'il fait n'est pas bien »…

Des interrogations qui se formulent aussi ainsi :
Aujourd'hui, tous ces psychologues passent leur temps à culpabiliser les parents ou les enseignants ; on ne peut même plus punir un enfant. Si on donne une gifle, on passe pour un monstre. On veut nous

Faire une cure de vitamines avant l'hiver, une fausse bonne idée

http://www.francetvinfo.fr/sante/faire-une-cure-de-vitamines-avant-l-hiver-une-fausse-bonne-idee_438030.html?google_editors_picks=true

Les frimas de l'automne s'accompagnent souvent des premiers gros rhumes. Comment les éviter ? Avant tout en ayant une alimentation variée, riche en fruits, l'apport de vitamines de synthèse n'étant une solution que dans certains cas précis.

Par
Un mal de tête, quelques éternuements, la gorge qui gratte... Dès l'automne, les premiers rhumes surgissent, et avec eux, les publicités pour les cures anti-fatigue. Mais attention à ne pas prendre n'importe quoi : souvent vanté, le cocktail de vitamines peut se révéler être un mauvais réflexe, selon un article du docteur Chris van Tulleken publié sur le site de la BBC (en anglais), jeudi 17 octobre. L'occasion pour francetv info de démêler le vrai du faux sur le sujet.

Les vitamines, c'est quoi ?

C'est une "substance organique active, vitale, indispensable en infime quantité à la croissance et au

Bonobos et humains régulent leurs émotions de la même façon

Le bonobo a une méthode de résolution des conflits toute à lui : le sexe pour calmer l'esprit !

http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/actu/d/zoologie-bonobos-humains-regulent-leurs-emotions-meme-facon-49619/

Nous n’avons pas qu’une quasi-totalité du génome en commun avec nos cousins les grands singes. Nous partageons également une psychologie très proche. La preuve avec cette étude qui montre que les petits bonobos gèrent leurs émotions et manifestent de l’empathie exactement comme le font les enfants.

Comme les petits humains, les jeunes bonobos passent par les mêmes épreuves pour apprendre à gérer leurs émotions et mieux vivre en société. Le soutien d'une mère est un atout de poids. © Visionshare, Flickr, cc by nc sa 2.0

Parce qu’on les en a longtemps pensé dépourvus, les émotions des animaux ont durablement constitué un tabou pour les scientifiques. Mais en s’y intéressant de plus près, les chercheurs ont peu à peu compris qu’elles ressemblaient aux nôtres, et que ces découvertes pouvaient avoir des répercussions sur l’Homme et sa société. Alors ils creusent.
Et voilà qu’au Centre national de recherche sur les primates de Yerkes, à Atlanta (États-Unis), des

L’art rupestre : une histoire de femmes au Paléolithique supérieur


http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/paleontologie-art-rupestre-histoire-femmes-paleolithique-superieur-49592/

Les peintures pariétales du Paléolithique supérieur auraient principalement été faites par des femmes. Dans un nouvel article, Dean Snow donne encore plus de poids aux résultats préliminaires qu’il a présentés en 2009, puisque 32 empreintes négatives de mains ont été incluses dans les analyses. Seules trois d’entre elles ont été attribuées à des hommes adultes. 

Dans la grotte du Pech Merle (Pyrénées), une main en négatif côtoie treize points. Que voulait nous dire l'artiste ? On l'ignore, mais Dean Snow pense que c'était une femme. © Centre de préhistoire du Pech Merle
Plusieurs grottes du sud de la France et du nord de l’Espagne abritent de précieuses œuvres pariétales vieilles de 40.000 à 12.500 ans. Elles datent donc du Paléolithique supérieur. Une théorie communément

Neurosciences : pendant le sommeil, le cerveau se nettoie

http://www.bfmtv.com/planete/neurosciences-dormir-permet-cerveau-se-nettoyer-626730.html

Dormir permet au cerveau de se nettoyer des déchets accumulés pendant la période de veille grâce à un mécanisme découvert récemment, démontre une étude publiée jeudi.

IRM d'un cerveau humain. (Illustration) (Photoonquantique - flickr - CC )

IRM d'un cerveau humain. (Illustration) (Photoonquantique - flickr - CC )
1 / 1


"Tu dors? - Non, je nettoie mon cerveau". Qu'on ne s'y trompe pas! Une étude publiée jeudi révèle au contraire que le sommeil permet justement au cerveau de nettoyer les déchets accumulés pendant la période

Interview d'Isabelle Filliozat

http://www.les-supers-parents.com/faut-il-poser-des-limites-ou-pas-les-precisions-d-isabelle-filliozat/

Une structure, un cadre, des règles et des consignes : OUI
Des interdits et des limites : NON

 Camille et Olivier : Isabelle, quelles réponses souhaitez-vous faire à ceux qui (comme nous) restent dans le doute : Faut-il ou ne faut-il pas imposer des limites à son enfant ?
Isabelle Filliozat : Je ne dis pas qu’il ne faut pas de limites, mais simplement que ce ne sont pas les limites que nous imposons à l’enfant qui le sécurisent. La parentalité positive s’appuie sur la théorie du Lien d’attachement, qui explique que, ce qui sécurise le plus l’enfant, c’est l’amour et l’attention que lui portent ses parents, ainsi que la structure du temps et de l’espace qu’ils organisent autour de lui, les règles et les consignes claires et non les « interdits et limites ».
Il nous faut penser autrement : plus tôt que de « frustrer » l’enfant en lui imposant

vendredi, octobre 18, 2013

Autorité, règles et limites

Des fiches destinées aux parents. Un très bon outil de mon point de vue
A utiliser sans modération !

http://www.parentalite-bienveillante.com/tlchargez-gratuitement-10-fiches-outils-du-parents-bienveillant/


will, I hope, to better communicate with others. It is no recipes ready, rather avenues to explore, step by step.
1) Start by listening
Before you even consider communicating with others, it is to listen to hear what we have inside us. This communication with oneself is often overlooked: we speak without taking the time to listen to what lives within us.
I invite you before attempting to exchange clarify to yourself what you want to share with others: a feeling, an idea, an application, a refusal ...
2) Self talk to each other
It's a real learning and daily discipline: using the "I" as often as possible, so that communication becomes personal and genuine. Speaking of itself, it is possible to express what we feel, what we think, desires, doubts ...
3) Do not talk to the other
This goes with being self talk: stop saying "you ... you ... you," that Jacques Salomé called horn relationship. I give you a sample: "you never do what I tell you ... you do not Ranges your room ... you bother me with all the noise you're doing."
It would be possible to go from "you" to "I" say for example: "I am disturbed by the noise," not "you disturb me."
I think you get the idea: when we say "you", we are talking over each other and not from us and he rarely goes something positive.
Stop the "you" is in my opinion more than a challenge, it is a relational revolution! I urge you to try it and I welcome your feedback!
4) Avoid it

To customize the exchanges, I recommend you also stop "on." This will allow you to get more involved, get out of preconceptions and stereotypes communication.
For example, "we did not want to go out by the weather" can be replaced with "I did not want to go out ...".
If you often say "one" for you and your partner, this is an opportunity to get out of the merger with him or her and start to say "I".
Example: "it would be well to the movies tonight? "Can be replaced with" I suggest you go to the movies. " It is more involving, right?
5) Engaging in direct communication
It is talking to the person concerned by what you have to say. For example, if you have trouble with your boss, I urge you to talk to him directly, although this seems difficult at first.
This will benefit the relationship you have with him. If you talk to your colleagues, the problem will not be solved and they will be involved in something that does not concern them directly.
6) Flush out the unspoken
If you have something to say to someone, say so! It's as simple as that: the unspoken poison relations, create discomfort, latent conflicts ... Even if it is difficult, it is always possible to tell, saying "I," if you have read the beginning of the article;)
7) Consider the relationship
Communication should provide input relations, to support them and not damage them. I invite you to keep this in mind when you say something to someone, especially if the relationship is important to you.
The way you communicate depends on the quality of the relationship you have with others.
8) Delivering
It is out of the generalization to talk about concrete situations.
Example: "I will never understand anything for projects of this box! "Could be replaced with" I do not understand that aspect of the project, "and perhaps it would be possible to apply for" I would like to have details ... "
9) Listen to another without interrupting
What a pleasure to talk with the understanding! You've probably already experienced it. The good news is that the more you listen to someone without cut him, the more she feels heard, and it will be ready to turn to listen.
10) Accepting the point of view of the other as his own
Although we do not share an opinion, it is possible to recognize the existence of this point of view, different from ours ... It's a real learning tolerance.
- See more at: http://blog-espere.com/10-facons-de-mieux-communiquer/#sthash.bso76U2Z.dpuf
In this article, I propose a few Photo blogguidelines that will help you, I hope to communicate better with others. It is no recipes ready, rather avenues to explore, step by step.
1) Start by listening
Before you even consider communicating with others, it is to listen to hear what we have inside us. This communication with oneself is often overlooked: we speak without taking the time to listen to what lives within us.
I invite you before attempting to exchange clarify to yourself what you want to share with others: a feeling, an idea, an application, a refusal ...
2) Self talk to each other
It's a real learning and daily discipline: using the "I" as often as possible, so that communication becomes personal and genuine. Speaking of itself, it is possible to express what we feel, what we think, desires, doubts ...
3) Do not talk to the other
This goes with being self talk: stop saying "you ... you ... you," that Jacques Salomé called horn relationship. I give you a sample: "you never do what I tell you ... you do not Ranges your room ... you bother me with all the noise you're doing."
It would be possible to go from "you" to "I" say for example: "I am disturbed by the noise," not "you disturb me."
I think you get the idea: when we say "you", we are talking over each other and not from us and he rarely goes something positive.
Stop the "you" is in my opinion more than a challenge, it is a relational revolution! I urge you to try it and I welcome your feedback!
4) Avoid it

To customize the exchanges, I recommend you also stop "on." This will allow you to get more involved, get out of preconceptions and stereotypes communication.
For example, "we did not want to go out by the weather" can be replaced with "I did not want to go out ...".
If you often say "one" for you and your partner, this is an opportunity to get out of the merger with him or her and start to say "I".
Example: "it would be well to the movies tonight? "Can be replaced with" I suggest you go to the movies. " It is more involving, right?
5) Engaging in direct communication
It is talking to the person concerned by what you have to say. For example, if you have trouble with your boss, I urge you to talk to him directly, although this seems difficult at first.
This will benefit the relationship you have with him. If you talk to your colleagues, the problem will not be solved and they will be involved in something that does not concern them directly.
6) Flush out the unspoken
If you have something to say to someone, say so! It's as simple as that: the unspoken poison relations, create discomfort, latent conflicts ... Even if it is difficult, it is always possible to tell, saying "I," if you have read the beginning of the article;)
7) Consider the relationship
Communication should provide input relations, to support them and not damage them. I invite you to keep this in mind when you say something to someone, especially if the relationship is important to you.
The way you communicate depends on the quality of the relationship you have with others.
8) Delivering
It is out of the generalization to talk about concrete situations.
Example: "I will never understand anything for projects of this box! "Could be replaced with" I do not understand that aspect of the project, "and perhaps it would be possible to apply for" I would like to have details ... "
9) Listen to another without interrupting
What a pleasure to talk with the understanding! You've probably already experienced it. The good news is that the more you listen to someone without cut him, the more she feels heard, and it will be ready to turn to listen.
10) Accepting the point of view of the other as his own
Although we do not share an opinion, it is possible to recognize the existence of this point of view, different from ours ... It's a real learning tolerance.
- See more at: http://blog-espere.com/10-facons-de-mieux-communiquer/#sthash.bso76U2Z.dpuf
In this article, I propose a few Photo blogguidelines that will help you, I hope to communicate better with others. It is no recipes ready, rather avenues to explore, step by step.
1) Start by listening
Before you even consider communicating with others, it is to listen to hear what we have inside us. This communication with oneself is often overlooked: we speak without taking the time to listen to what lives within us.
I invite you before attempting to exchange clarify to yourself what you want to share with others: a feeling, an idea, an application, a refusal ...
2) Self talk to each other
It's a real learning and daily discipline: using the "I" as often as possible, so that communication becomes personal and genuine. Speaking of itself, it is possible to express what we feel, what we think, desires, doubts ...
3) Do not talk to the other
This goes with being self talk: stop saying "you ... you ... you," that Jacques Salomé called horn relationship. I give you a sample: "you never do what I tell you ... you do not Ranges your room ... you bother me with all the noise you're doing."
It would be possible to go from "you" to "I" say for example: "I am disturbed by the noise," not "you disturb me."
I think you get the idea: when we say "you", we are talking over each other and not from us and he rarely goes something positive.
Stop the "you" is in my opinion more than a challenge, it is a relational revolution! I urge you to try it and I welcome your feedback!
4) Avoid it

To customize the exchanges, I recommend you also stop "on." This will allow you to get more involved, get out of preconceptions and stereotypes communication.
For example, "we did not want to go out by the weather" can be replaced with "I did not want to go out ...".
If you often say "one" for you and your partner, this is an opportunity to get out of the merger with him or her and start to say "I".
Example: "it would be well to the movies tonight? "Can be replaced with" I suggest you go to the movies. " It is more involving, right?
5) Engaging in direct communication
It is talking to the person concerned by what you have to say. For example, if you have trouble with your boss, I urge you to talk to him directly, although this seems difficult at first.
This will benefit the relationship you have with him. If you talk to your colleagues, the problem will not be solved and they will be involved in something that does not concern them directly.
6) Flush out the unspoken
If you have something to say to someone, say so! It's as simple as that: the unspoken poison relations, create discomfort, latent conflicts ... Even if it is difficult, it is always possible to tell, saying "I," if you have read the beginning of the article;)
7) Consider the relationship
Communication should provide input relations, to support them and not damage them. I invite you to keep this in mind when you say something to someone, especially if the relationship is important to you.
The way you communicate depends on the quality of the relationship you have with others.
8) Delivering
It is out of the generalization to talk about concrete situations.
Example: "I will never understand anything for projects of this box! "Could be replaced with" I do not understand that aspect of the project, "and perhaps it would be possible to apply for" I would like to have details ... "
9) Listen to another without interrupting
What a pleasure to talk with the understanding! You've probably already experienced it. The good news is that the more you listen to someone without cut him, the more she feels heard, and it will be ready to turn to listen.
10) Accepting the point of view of the other as his own
Although we do not share an opinion, it is possible to recognize the existence of this point of view, different from ours ... It's a real learning tolerance.
- See more at: http://blog-espere.com/10-facons-de-mieux-communiquer/#sthash.bso76U2Z.dpuf

Une alternative efficace à la punition : trouver des solutions ensemble !

http://www.les-supers-parents.com/comment-resoudre-les-conflits-parents-enfants/

Lorsqu’il y a conflit entre un parent et son enfant (en règle générale parce que les besoins de l’un, de l’autre ou des deux ne sont pas respectés), le réflexe de la grande majorité des parents est… la punition. Pour mettre fin au conflit et asseoir notre « autorité », nous envoyons notre enfant dans sa chambre, ou nous le privons de dessert. Pourtant, nous savons bien que la punition n’est efficace qu’à court terme… et que sur le long terme, ses effets peuvent être dévastateurs.
conflits parents enfants
Pour résoudre les conflits, il existe une alternative bien plus respectueuse de l’enfant qui, même si elle demande du temps, de la patiente et de la pratique, permettra petit à petit d’apaiser vos relations, tout en permettant à vos enfants de gagner en autonomie, en « autodiscipline » et en favorisant leur sentiment d’importance et d’appartenance !.
Cette alternative c’est tout simplement de se focaliser sur les solutions : chercher «ensemble» le ou les