Pages

mercredi, novembre 19, 2014

Nos médisances nous parlent… de nous

Ne soyons pas dupes de nous-mêmes ...
---------------------------------------------------------------------
"Il est d’autant plus inutile de chercher à nier nos médisances qu’elles ont une fonction, sans quoi nous dépenserions notre précieuse énergie dans autre chose. Je le répète comme un vieux disque rayé, nos comportements visent un bénéfice.

Quand nous sommes occupés à scruter la paille dans l’œil du voisin, nous sommes allégés du poids de nos propres poutres, c’est aussi simple que cela. Nous projetons sur l’autre ce que nous n’acceptons pas chez nous-mêmes, ce que nous ne voulons pas voir en nous-mêmes, ou bien cet autre que nous critiquons nous
renvoie un manque qui nous gène, un besoin non comblé, une limite mal fixée. Elle peut aussi être une façon de compenser la crainte que nous avons de l’autre en l’amoindrissant à nos yeux.


Il devient du coup évident que ce soulagement est illusoire car temporaire, et les billots se remettent à peser très vite sur nos frêles épaules. En bref, nos médisances sont le reflet des failles de l’estime, de la confiance, de l’affirmation de soi, ou encore du manque d’acceptation de soi.

Evitons donc de nier nos médisances à coups de déclarations d’intentions vertueuses et profitons d’elles pour en apprendre un peu plus sur ce qu’elles ont à nous apprendre de nous-mêmes, notre façon de nous percevoir, ce que nous n’aimons pas en nous-mêmes, pour ensuite y remédier.

Cela vaut d’autant plus la peine que le soulagement illusoire obtenu lorsqu’on dit du mal d’autrui ou qu’on répand des rumeurs sur son dos, peut avoir des effets pervers dévastateurs pour l’autre, avec un bouc émissaire d’un côté et des loups qui hurlent en coeur de l’autre, mais aussi pour soi, car elle entretient des sentiments négatifs pas très bons pour la santé. Toute cette énergie négative occupée à entretenir l’agressivité, ça laisse un peu rêveur…"

Le reste de l'article ici :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Envie de dire quelque chose ? Lancez-vous :-)