Pages

jeudi, juin 26, 2014

Shrek

Shrek a vraiment existé. Il s'appelait Maurice TILLET. Il était catcheur et souffrait d'acromégalie.
History In Pictures ‏@Fitzgerald Georgia In Pics  Maurice Tillet, a wrestler suffering from acromegaly.He died in 1954, and was the inspiration for the character Shrek
Dorian Leigh et Maurice Tillet. Photo Irving Penn, 1945

Les 3 stratégies de vie

Je partage avec vous ce très bon article. Je ne connais pas son auteur et je partage son point de vue.
Bonne lecture.
:-)

Photo : Les 3 stratégies de vie


Barka est un Sage africain. Il tient un billard quelque part sur le Vieux Continent. Un jour, trois jeunes viennent le trouver.

- « Nous avons un problème avec notre ami Alex, qui est dominateur, agressif, intolérant. Nous ne sommes pas d’accord sur la façon de réagir. »

- « Il faut l’affronter, dit Arthur. D’abord gentiment, en lui disant ce qui nous dérange dans sa façon d’agir et en essayant de le convaincre de changer. Et si ça ne marche pas, il faut entrer dans une confrontation plus dure et ne plus se laisser faire. Devenir agressif si nécessaire. »

- « Je crains, dit Peter, que ça ne déclenche un conflit ou de la violence. Je n’aime pas ça. Il vaut mieux, s’en éloigner, l’éviter. »

- « C’est notre ami, dit Claudio, nous ne devons pas le rejeter. Je préférerais qu’on cherche à l’accepter comme il est. »


- « Vous avez tous raison, dit Barka. Faire face, affronter, agir pour changer ce qui ne vous convient pas est une bonne chose. Mais si vous échouez, prenez garde que l’affrontement ne se transforme en acharnement ou en violence. Il vaut alors mieux lâcher prise et choisir une autre stratégie : l’évitement, l’éloignement, la fuite. »

- « Je n’aime pas cela, dit Claudio. L’évitement est pour moi une forme de facilité, de démission, de lâcheté. »

- « Si c’est la peur de l’affrontement qui te pousse à fuir, dit Barka, tu as raison de penser cela. Mais si tu as tout tenté pour changer les choses, sans succès, ou que continuer à faire face est au‐dessus de tes forces, l’évitement devient un bon choix. »

- « Et il y a encore une troisième option : l’acceptation. Quand on ne peut ni modifier ni éviter une réalité désagréable, il faut apprendre à l’accepter. »

- « C’est de la soumission ou de la résignation, dit Arthur. Cela ne me convient pas. »

- « L’acceptation n’est pas de la résignation, dit Barka. »

- « Quelle est la différence ? », dit Arthur.

- « Si tu ne peux ni changer la réalité ni l’éviter, dit Barka, il faut changer tes attentes ou ton idéal, en faire le deuil, apprendre à accepter et aimer la réalité comme elle est. Et c’est lorsque tu ne peux ou ne veux changer ni la réalité ni ton idéal que tu te condamnes à la résignation, c’est‐a‐dire à la frustration et à l’impuissance. »

- « Chaque fois qu’une réalité nous est contraire, nous avons ces trois choix ? » demandèrent les trois amis.

- « Oui, dit Barka. Vous avez le choix entre l’affrontement, l’évitement
et l’acceptation. Ou leur face sombre : la violence, la démission, la résignation. À vous de choisir judicieusement. »

Et Barka servit à nos trois jeunes une boisson revigorante dont lui seul avait le secret. 
Barka est un Sage africain. Il tient un billard quelque part sur le Vieux Continent. Un jour, trois jeunes viennent le trouver.

- « Nous avons un problème avec notre ami Alex, qui est dominateur, agressif, intolérant. Nous ne sommes pas d’accord sur la façon de réagir. »

- « Il faut l’affronter, dit Arthur. D’abord gentiment, en lui disant ce qui nous dérange dans sa façon d’agir et

lundi, juin 23, 2014

lundi, juin 16, 2014

Lou Doillon - Devil Or Angel

Anaïs s’en va-t-en guerre : « Je ne joue pas un rôle »

Cette petite jeune femme a besoin d'un soutien et elle est impressionnante de courage ! Je fais circuler. :-)
http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2014/06/16/anais-sen-va-t-en-guerre-je-ne-joue-pas-un-role-15382.html

 

Vu plus de 325 000 fois en deux mois, le succès du documentaire de Marion Gervais « Anaïs s’en va t-en guerre » est inattendu. Diffusé sur TV Rennes, il raconte comment Anaïs Kerhoas, 24 ans, s’est battue pour lancer une culture de plantes aromatiques et médicinales en Ille-et-Vilaine.
Le Mensuel : Cultiver vos propres plantes, toute seule, ce n’est pas commun quand on a 24 ans. Votre histoire est racontée dans un documentaire intitulé "Anaïs s'en va en guerre". Vous rêviez de cette vie là ?
Anaïs Kerhoas : C’est un métier qui réunit toutes les qualités que j’attendais : être dehors, libre et faire des tâches diversifiées. Mais ce n’était pas mon rêve de petite fille. J’ai découvert les plantes sur le tard parce que j’ai grandi en ville dans un appartement où j’avais un rapport très limité avec la nature. Les odeurs me fascinaient déjà. Lorsque j’ai découvert le monde agricole à 20 ans, les choses se sont faites de fil en aiguille. Aujourd’hui, c’est ma passion. Je suis heureuse de faire ce que je fais.
Pourquoi avez-vous décidé de vous installer en Bretagne, une terre pluvieuse, venteuse ? N’y

vendredi, juin 06, 2014

Steeple.fr : une plateforme d’entraide nait à Rennes

Ce n'est plus ringard de s'entraider ... Yes !!!
Mais au fait, qui a dit que ça l'était ?? :-)
http://www.bretagne-innovation.tm.fr/Actualites/Steeple.fr-une-plateforme-d-entraide-nait-a-Rennes_20140606_90607

Conçue par deux étudiants de l’ESC de Rennes (Ille-et-Vilaine), Steeple est une plateforme d’entraide pour les écoles et les entreprises. Axé sur l’héritage, le témoignage et l’échange, ce nouveau réseau social gratuit sera lancé en septembre.

Les fondateurs, Jean-Baptiste de Bel-Air et Nicolas Maloeuvre, ont conçu Steeple dans « le but de déringardiser l’entraide avec un outil fun ». La plateforme met des gens en contact, sous forme de plusieurs communautés, notamment à destination des étudiants : « nous pourrions avoir un Steeple ESC Rennes, un Steeple fac de droit, etc ». Les sujets de conversations seront classés par tag.

Les 2 étudiants aimeraient créer une sorte d’encyclopédie, « comme Wikipedia ». « Le but étant que, malgré les années qui passent et les promotions qui changent, une trace reste de toutes ces expériences partagées ».
Source : « Deux étudiants inventent le réseau social Steeple » (Clémentine Mercier), Ouest-France Entreprises du 2 juin 2014 


lundi, juin 02, 2014

Jean-Claude Luethi / Raquel et Guy Baumberger ( reportage de la télévision suisse (RTS)

Jean-Claude a beaucoup lutté contre les enlèvements parentaux. Il était lui-même père de deux fillettes enlevées qu'il n'a pas revues durant 8 ans.
Il est mort le 28 mai dernier, laissant derrière lui ses autres enfants et son épouse, Xiaohong.
C'était un homme immense et pas seulement par la taille ...
Il nous parle ici de son histoire, et de ses actions pour soutenir et venir en aide aux parents vivant le même drame que lui.

Raquel est la fille de Guy Baumberger. Elle a été enlevée petite par sa mère vers le Brésil avant d'être contre-enlevée par son père. Elle parle ici de sa position d'enfant, coincée dans le conflit de ses parents. Elle parle des mensonges de sa mère pour justifier le fait qu'elle ne voyait plus son père. Elle parle aussi de l'instrumentalisation dont elle a été l'objet et de la difficulté pour un enfant de prendre partie, devant la justice, pour l'un ou l'autre des parents afin de "ne décevoir personne".

Quant à Willy,  le passeur d'enfants qui a inspiré les téléfilms dans lesquels Pierre Arditi jouait son rôle, il a été assassiné à Prague il y a quelques années...


Pour voir ce reportage, cliquer sur ce lien : 
Jean-Claude Luethi / Raquel et Guy Baumberger



Midlake - Core Of Nature

Citation



« La vie est 10% ce qui nous arrive et 90% comment nous y réagissons » – Dennis P. Kimbro

Citation




« Ces murs que l’on construit pour se protéger peuvent nous empêcher de souffrir, mais ils peuvent aussi nous empêcher d’aimer »


dimanche, juin 01, 2014

"Du bonheur" par Frédéric Lenoir - CLES

     Quelqu'un que j'aime beaucoup. Frédéric Lenoir est philosophe, sociologue et historien des religions.
Il est docteur de l'École des hautes études en sciences sociales et
chercheur associé au Centre d'études interdisciplinaire du Fait
religieux CEIFR.

Il est également romancier, scénariste de bandes dessinées et auteur de théâtre.
Depuis 2004, il dirige la rédaction du magazine Le Monde des religions,

Citation


« Comme il faut apprendre à lire, à écrire, on doit apprendre à être »
Fabrice MIDAL - Écrivain et philosophe.