Pages

dimanche, janvier 25, 2015

Comment réussir à échouer ?



Paul Watzlawick nous avait enseigné, dans "Faites vous-même votre malheur", les moyens les plus raffinés pour parvenir à se rendre malheureux. Le voici maintenant qui tente de comprendre et d'approfondir les recettes qui mènent infailliblement à l'échec.


Comment réussir à échouer ? C'est simple. A chaque problème, il suffit de trouver "l'ultrasolution".
Qu'est-ce qu'une "ultrasolution" ? " Une solution qui se débarrasse non seulement du problème, mais de tout le reste - un peu comparable à cette vieille plaisanterie de carabin : "opération réussie, patient décédé. " 
Il existe beaucoup d'ultrasolutions, étudiées et répertoriées dans ce livre : elles s'appliquent tout autant aux conflits conjugaux qu'aux relations internationales. 
La règle est simple : il faut que le jeu que l'on joue avec l'autre soit toujours à somme nulle, c'est-à-dire que vous ne puissiez gagner que s'il perd, et vice versa. Il est donc impossible que les deux gagnent, et coutumier que les deux perdent. 
Chacun trouvera facilement des "ultrasolutions" dans sa vie et celle de ses proches, en lisant le journal ou en écoutant les informations, mais leur mécanisme est ici minutieusement démonté, mis à la portée de tous.
À partir d'exemples souvent d'une drôlerie grinçante, il traite des questions relationnelles et psychologiques avec tout son savoir de praticien et de thérapeute.
Pour être sûr de réussir à échouer, il faut absolument éviter d'atteindre ses objectifs, c'est-à-dire ce qu'on a envie d'avoir ou d'atteindre, en respectant ces 3 règles :
  • Règle 1 : exprimer son objectif de façon négative, genre « je ne veux plus m’énerver contre… je ne veux plus me faire avoir par…
  • Règle 2 : visualiser votre objectif sans qu'il apparaisse nettement ou qu'il donne de mauvaises sensations (sensations négatives, trop floues ou trop neutres). Si par exemple l'envie de maigrir déclenche du dégoût pour la nourriture, c'est mauvais signe.
  • Règle 3 : l'atteinte de votre objectif occasionne plus de difficultés que de gratification, quand en quelque sorte, les effets secondaires sont supérieurs au bien-être espéré, vous apporteront plus d'ennuis que de satisfactions.
Et bien sûr, pour 'réussir à réussir', il suffit de faire l'inverse pour chacune des trois règles retenues.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Envie de dire quelque chose ? Lancez-vous :-)