Pages

dimanche, janvier 25, 2015

Résolution de problème: la technique du pourquoi

Un article d'un coach que j'aime beaucoup : Sylvaine Pascual
Cette méthode qu'elle nous propose m'a souvent aidée à avancer dans les difficultés auxquelles j'étais confrontée. J'ai pu faire des choix appropriés, en connaissance de cause, me focaliser sur le réel en abandonnant "l'hypothétique" (ce qui pourrait être et qui n'est pas).
Bonne lecture :-)
http://www.ithaquecoaching.com/articles/resolution-de-probleme-la-technique-du-pourquoi-114.html

Face à un problème qui génère des émotions négatives, nous avons parfois tendance à nous embourber dans la rumination et à nous éloigner au passage d’une résolution sereine. Voici une technique simple: le pourquoi? qui peut se révéler très utile pour résoudre rapidement un problème ponctuel, en remontant directement à sa source.



remonter à la source du problème et trouver des solutions grâce au pourquoiLa technique du pourquoi? 


En identifiant la cause réelle d’un problème, cette technique permet de traiter la source en amont de façon à éviter qu’il se reproduise, mais aussi, selon la difficulté rencontrée, de mieux se connaître, de mieux connaître ses modes de fonctionnements et ses besoins (ou ceux du groupe).

Il suffit de réfléchir à ce qui a causé le problème en se demandant pourquoi il s’est produit. Cette question va générer une réponse dont on cherchera la cause de la même manière et ainsi de suite. Jusqu’à avoir mis le doigt sur l’origine réelle du problème, le point de départ du chemin foireux qui nous a menés là. Et savoir comment, clopin-clopant, on en est arrivés à merdouiller de la sorte, nous fournit sur un plateau des solutions pour y remédier.

Le tout étant de veiller à rester les plus objectifs possibles sur les responsabilités réelles de chacun, avec bienveillance toujours, mais sans complaisance. Se mentir à soi-même, en l’occurrence, fait assez peu avancer le schmilblick. De même, charger Dupont-Durand pour se dédouaner (et puis de toute façon c’est un incapable, il le mérite bien), ça n’est pas très
relationnel d’une part, ça finira bien par nous retomber dessus d’autre part, et pour terminer, ça nous fournira une solution à la hauteur de l’éthique que nous y avons mis: boiteuse.



Exemple: Le boss est furieux contre moi


Imaginons que mon chef m’ait exprimé d’une façon indigne de la communication non violente qu’il s’est pas du tout satisfait de mon travail. Plutôt que de perdre mon temps et mon énergie – qui me seront bien plus précieux pour aller jouer au squash tout à l’heure – à lui chercher tout un tas de noms d’oiseaux exotiques, je peux prendre cinq minutes pour aller à la racine du problème.

  • Mon chef est furieux contre moi
  • Pourquoi?
  • Parce que la proposition Tartempion était incomplète.
  • Pourquoi était-elle incomplète?
  • Parce que j’ai manqué de temps.
  • Pourquoi j’ai manqué de temps?
  • Parce que  j’ai sous-estimé la complexité de la tâche et donc le temps nécessaire pour l’accomplir.
  • Pourquoi ai-je sous-estimé la complexité de la tâche?
Plusieurs réponses possibles, qui apportent toute un solution:

  • Parce que je n’y ai pas assez réfléchi, j’avais mal évalué son importance: j’ai peut-être besoin d’aide pour prioriser.
  • Parce que je manquais d’informations sur la tâche: j’ai peut-être besoin de demander des consignes plus claires (Hé oui, on dilapide moins de carburant à neurones en utilisant l’assertivité pour demander des consignes plus claires qu’à espérer qu’un jour la bonne fée clarté se penchera sur le Dunlopillo du chef, ou que la DRH l’enverra à un séminaire de management).
  • Parce que j’avais beaucoup trop de choses à faire avec des délais trop courts: là aussi, j’ai peut-être besoin de faire une demande assertive pour exprimer mes besoins et mes limites, voire pour me mettre à dire non.
  • Parce que je manque de compétences dans le domaine: suis je suis amené à retravailler dessus, j’ai peut-être besoin de formation ou de personnes sur lesquelles m’appuyer.
  • etc.
Etc…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Envie de dire quelque chose ? Lancez-vous :-)